Le Rock Français est-il mort? 💀

Le Rock Français est-il mort? 💀

Si vous avez la flemme de lire, rendez-vous en bas de l’article pour l’écouter à travers la vidéo… Car à la base, il s’agit du contenu de ma chaine YouTube du LaboNico.

John Lennon avait toujours le sens de la formule. Après avoir joué à qui pisse le plus loin avec Jésus, John a eu une petite phrase bien sentie sur notre capacité à faire du rock ici en France :

“Le rock français, c’est comme le vin anglais!”

John Lennon

Mais c’est pas gentil du tout ça John : on n’a pas de pétrole, on n’a pas de rockeur et c’est peut être pour ça que l’on a, du vin pour boire et oublier nos carences.

Alors par où commence cette histoire de liaisons vachement dangereuse entre le rock et les frenchies?

Bon t’es pas choqué si je te dis que le rock n’a pas était inventé sous la bannière tricolores bleu blanc rouge. Non, pendant qu’outre atlantique le rock naissait, nous, on était très accordéon! HA oui, la baloche, la Josiane qui s’encanaille avec le Gustave sur la place du marché sur un air de musette du bal de la Saint-Jean, rempli l’godet de blanc limé et appui plus fort sur les touches petit accordéoniste!

C’est Line Renaud qui ouvre les hostilités en 1955 en adaptant le titre Tweedlee Dee de Laver Baker. Line, la première rockeuse de l’histoire de France ! oi oi !

En 1956 Boris Vian, qui ne supporte pas le rock n’ roll et lui prédit un avenir sombre et mortellement rapide, décide d’enfoncer le clou en écrivant des chansons parodiques. Il demande à son collègue Henri Salvador de prêter sa voix. Henri, qui n’assume pas cette musique puérile, accepte si son nom n’apparait pas sur cette farce. Les deux comparses trouvent alors un nom d’artiste en jeu de mot à se taper les cuisses de rires par terres : Henri Cording. Tu là…?, c’est divin, recording enregistrement.

4 titres sortent cette année : le compositeur signe trois des quatre morceaux enregistrés : Rock and roll-mopsDis-moi qu’tu m’aimes rockVa t’faire cuire un œuf, man. Henri Salvador compose, lui, Rock hoquet.

Oui mais voilà, c’est un gros carton des millions d’exemplaires se vendent.

Derrière les maisons de disque, sentant l’odeur cupide de l’argent, cherchent des jeunes pour faire du fric, heu non de la musique! Première vague de groupe de rock Français : Les chaussettes noires (Eddy Mitchel) et les chats sauvages (Dick Rivers) tout cela rentre en caisse de résonance avec l’émission d’Europe N°1 : Salut les copains, puis les yéyé…!

Finalement le rock français nait sur une blague, puis grandit en adaptant mal les titres anglais à la française sous les remarques désobligeantes d’un des Beatles… C’était mal engagé quand même cette entreprise !

Arrive les années 70 et la libération des mœurs, il est interdit d’interdire et en particulier les drogues hallucinogènes.

2 groupes en particulier font leur apparition en donnant un sacré coup de prog à ce rock frenchies naissant : Ange et surtout les trublions Magma.

Ange d’abord, groupe de rock progressif bien halluciné porté par le chanteur charismatique Christian Décamps. 6 disques d’or et 6 millions de disques vendus quand même. Et un chant en français!

Et Magma, formé par un batteur hallucinant, Christian Vander, invente carrément une musique, le Zeuhl (prog, jazz, rock et plein d’autre bout de partout), et une langue le kobaïen. C’est presque un peu trop avant-gardiste pour le prog de l’époque lui même.

1974, première percée d’un groupe français à l’étranger et pas n’importe où : Au states. Les variations signe sur le label américain Buddah Records et marche bien au states alors qu’en France, nous on boude, on râle. Pour être honnête avec vous, je ne connaissais pas ce groupe. Jamais entendu parlé avant de faire mes recherches. Bin c’est ultra bon! aller découvrir les variations. Voilà ce que dit Marc Tobaly le guitariste des variations:

“Avec le recul, je me dis que notre carrière aurait été plus importante en France si nous avions chanté dans la langue de Molière. Aussi bien au niveau de la notoriété que de la vente des disques. Je peux dire, aujourd’hui, que chanter en anglais nous a desservis. Le peu de choses que nous avons fait en français a cartonné. Le groupe Téléphone a repris le flambeau avec le résultat que l’on connaît.”

Marc Tobaly

1976, Téléphone débarque, et là on change de braquet. Est-ce la vague punk qui a mis le feu au poudre? Les 20 piges qui viennent de passer qui ont permis au rock français de naitre réellement en tant que tel? Le succès est énorme, et là, un premier phénomène se produit : le phénomène du leader.

Tu connais combien de groupe américains ou anglais contemporain des grosses machine de guerre du type AC/DC, Led Zep, les Who, les Doors, U2, Muse...? Plein, ça déborde de groupe, il y a en a partout, ca se ramifie, prog rock, grunge, post rock, metal, stoner, punk, post punk…

Chez nous, en France, on aime un groupe et c’est tout. Combien de groupe sont morts dans l’ombre des téléphones (Stinky toys, bijou, starshooters…)

Après Téléphone c’est Trust, après Trust c’est les Béruriers Noirs, la Mano Négra, et Noir Désir.

Dans mes recherches, je suis tombé sur une conférence autour de la question le rock français existe il ? Ce sont des étudiants d’une écoles de commerce qui ont invité Philippe Manœuvre pour parlé de ça.

Ils citent un exemple qui renforce cette théorie du leader. En 2005 à Paris une vague de jeunes ont délaissé spontanément le rap et les musiques à la mode pour reprendre les amplis, les guitares et jouer du bon vieux rock en suant dans les caves. Une nouvelle scène rock que Philippe Manœuvre a accompagné en organisant des concerts hebdomadaires au Gibus, club parisien mythique. Une trentaine de groupes autour de lui et finalement un seul qui arrive à faire 2 albums et qui disparait presque aussitôt : les BB brunes

Tu vas me dire : oh les BBbrunes c’est pas du rock. Alors le débat n’est pas là car ce qui n’est pas rock pour toi l’est pour ton voisin. Va dire à un inconditionnel de Johnny que allumer le feu c’est de la variété pour papy biker.

Non, le fait est qu’une trentaine de formation issus de cette scène (Naast, Plasticine, les Prostitutes et plein d’autre) et seulement BB brunes est arrivé à transformer l’essai (petit essai puisque ce n’est pas allé bien loin)

Pour Philippe Manœuvre le problème en France c’est pas les groupes ou leur créativité, c’est le manque d’accompagnement, et plus particulièrement le manque de manager. Ha bin c’est pour ça que c’est difficile à trouver! Y en n’a pas!

Bien évidemment, toi qui est un fin limier du rock français, tu vas me citer en commentaires tout une tripoté de groupes qui déchirent : No One Is Innocent, Eiffel, Matmatah, Dolly, Superbus, Luke, Dyonisos, les Wampas, Shaka Ponk, Skip The Use, Last Train, Taxi Girl…

En effet, les groupes finalement, on les a…

Alors pourquoi le rock français n’imprime pas ?

Peut être parce que l’on regarde le mauvais mot de travers. On se focalise sur le mot Français, ouai on est nul, on ne sait rien faire, c’est vrai qu’on aime s’auto-saborder, être chauvin c’est pas notre fort. Dès qu’un truc français marche, on fait les fines bouches.

Mais finalement le problème c’est peut-être le mot : groupe. Qui est le rockeur le plus connu en France? C’est Johnny. Je ne suis pas fan du tout, mais bon, il y a carrière quand même. Mais Johnny, c’est pas un groupe. Le voilà notre problème. Nous, on aime le mec seul, et les musiciens dans l’ombre derrière. Cet équilibre issu de notre variétoche chérie!

Le groupe en tant qu’entité musicale, avec son histoire, c’est une famille, tout un autre délire que la ménagère de moins de 50 piges française ne semble pas imprimer.

Bon, les derniers patrons côté groupe de rock c’étaient les Noir Désir. Et toute l’histoire avec Bertrand Cantat et le meurtre de Marie Trintignant ça a foutu un sacré coup de massue quand même. Le chanteur rockeur lambda est devenu presque persona non grata.

Est-ce le Français? Un groupe qui chante en français peut il conquérir le monde? Non et pourquoi pas? Magma ne chantait pas en français! OK, personne les comprenais, c’est sur. Un groupe comme Ramstein chante en allemand bordel!

Allez! Chantons en anglais. Y a bien un groupe actuel qui défonce tout et qui a complétement brisé le plafond de verre de l’hexagone : C’est Gojira. Explosion de métal français partout dans le monde ! Oui mais Last Train, groupe génial dans un registre moins extrême, pourquoi ça ne prend pas au niveau international?

Pour conclure

Non, le rock Français n’est pas mort, et d’ailleurs la musique, quel que soit son style, est éternelle. C’était pour faire un titre un peu accrocheur aussi! Oh ça va!

Continuons à prendre nos instruments, à crier notre rage ou notre amour, à écrire des chansons. Faisons-nous plaisir mais par contre, arrêtons de nous auto-mutiler bordel, un peu de soutien à nos artistes franchouillards ! Et montons aussi une école de manager, espèce en voix de disparition.

Si j’ai oublié des groupes Français et que tu considères que je dois être crucifier sur la place de l’hôtel de ville, mets les en commentaire, ça sera moins douloureux pour ma petites personne.

Labonico

Artiste Youtubeur français, je fabrique des chansons : Un titre inédit chaque mois sur ma page Patreon, une vidéo chaque vendredi sur ma chaine YouTube où je compose des chansons à la manière des groupes de musiques que j'aime, où je teste du matériel et des outils pour les musiciens amateurs (home studio, communication, musique live) et où je m'amuse beaucoup pour exorciser l'époque!

Un commentaire sur “Le Rock Français est-il mort? 💀

  1. Merci Nico pour ce petit topo sur le rock français! J’avais beaucoup aimé ta vidéo lorsque tu fouillais les charts en début d’année pour voir où se situait cette catégorie musicale!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :