Programmation extérieure du Festival de Jazz de Montréal 2011

L’été ne fait que commencer alors que le jazz s’apprête déjà à nous enivrer de ses rythmes des plus subtiles parfois, mais toujours des plus sublimes. Montréal, tu m’allumes comme jamais et voilà ce que j’irai voir cette semaine au festival de jazz de Montréal…(ou mes simples suggestions). À découvrir ou à expérimenter, selon votre personnalité:
 

Samedi 25 juin:

 

Swing Tonique Jazz Band vs Streetnix

Concept ultra-intéressant, si vraiment c’est respecté comme c’est entendu. (on se souviendra des Battle of the Bands qui prévalaient dans les années 50 quand Miles Davis et John Coltrane prédominaient dans le dixie, qui ont été malencontreusement mal copiés par le Festival durant des années (beaucoup trop fake) avec le band de Glen Miller vs n’importe qui (blablabla, ils  sont encore là cette année mais je les boycotte…). Bref, c’était bon, mais ce n’était pas cela. CE N’ÉTAIT PAS CELA, EXACTEMENT, UNE VRAIE BATAILLE DE GROUPE, NO WAY! Alors…si le fait que l’un joue à l’extrémité sud du Festival, et l’autre à l’extrémité nord, et que les deux se rencontrent pour une véritable bataille, cela promet. Toutefois….on veut de l’authenticité, svp. C’est tout! (samedi à mercredi, 17h, Place des Festivals)

The 1234

Sur le site, ils les décrivent de la façon suivante, et je ne pourrais faire mieux…. »Ils sont quatre, parisiens, un peu cinglés et chantent a cappella des reprises façon doo-wop des meilleurs succès… des mythiques Ramones. Imaginez Joey, Johnny, Dee Dee et Tommy sans instruments, faisant des harmonies vocales pour Dion & The Belmonts, et vous serez encore à des kilomètres des 1234. Pour la première fois au Festival, un groupe punk… qui plaira à toute la famille, rafraîchissant et sympathique à souhait ! Hey ho, let’s doo-wop!’‘ Ok, j’ai vraiment le goût de voir cela ABSOLUMENT! J’aime beaucoup les voix a cappella et s’ils s’actualisent en plus….HOLY YEAH! (samedi 25 juin et dimanche 26 juin, 17 et 19h, pub Heineken)

Nadja

Ça vaut la peine de voir Nadja dans la mesure où sa voix est sublime. Je l’aime bien, elle. (samedi 25 juin, 20h, scène Rio Tinto Alcan)

The Fabulous Lolo

Tendance ska probablement surtout à cause de la chanteuse directement issue des Kingpins et très active encore sur la scène du ska. Qui meurt, selon moi, mais que je découvre quand même. Sympathique et coloré, à découvrir assurément. (samedi 25 juin, 20h, Scène Bell)

Jim Zellers et Alan Gerber

L’an passé, j’ai VRAIMENT TRIPPÉ sur Jim Zellers…Du bon vieux blues qui déménage, avec toute sa mélancolie et ses musiciens de fous, voici ce que j’en ai dit à l’époque… »Jim Zellers Circus avec Joe Jammer de Chicago…Quoi? J’ai bien lu la chose suivante: du blues directement de Chicago? I’m there man! Yeah! On se pointe devant la scène blues Loto-Québec et déjà mon coeur bat très fort…..NON! NE VOUS MÉPRENEZ PAS! Mon coeur bat fort pour la musique qui émerge de la scène comme une tonne de briques lancées en plein visage tellement la  »vibe » est bonne. Jim Zellers…..quoi dire d’autre? Il a le corps d’un écorché, la posture d’un dépravé, l’attraction de celui qui en a vu d’autres passer avant lui et le bagage de celui qui a tout vécu pour en venir là, devant des milliers de personnes. Des paroles simplistes certes, mais c’est comme ça, le blues, darling(top 3 des paroles des chansons  »blues »: baby, road, leave ». On en comprend que les bluesmans sont de solides écorchés vivants, d’où émerge des rythmes invraisemblables). C’est exactement ce qui s’est passé sur cette scène. Mes yeux n’en pouvaient plus d’observer tous ces musiciens performer comme jamais, leurs doigts allant plus vite que la vitesse du son, ça c’est évident. Mes oreilles n’en pouvaient plus d’entendre l’inspiration fondamentale de toutes ces lignes de guitare, de basse et d’harmonica qui se consultaient à tout moment pour faire réagir les gens. Mon corps n’en pouvait plus de danser au rythme de ce  »rythm » qui me transperçait de son intensité à chaque seconde. Yeah, Jim Zellers, you rock! Comme de véritables guerriers de la musique, les cheveux dans le vent, se tenant contre vents et marées contre l’absurdité musicale populaire, Jim Zellers se tient droit, et se tient bien. Merci, Jim Zellers, de m’avoir confrontée à mes racines musicales pour en faire immerger des douleurs fondamentales que seul le blues peut y exprimer tout son sens profond.  » Bon, c’est clair, allez voir ça! (Scène Loto-Québec, 21h et 23h)

Random Recipe

Bon bon bon, c’est VRAIMENT rendu un de mes bands coup de coeur alors…allez-y sans même y penser, vous allez nécessairement  »tripper »!  »Si je suis convaincue? ABSOLUMENT! Comme quoi, dans la vie, ce qu’on aime pas ne se mesure parfois qu’à l’ouverture d’esprit restreinte que l’on assume ou pas, sans trop savoir pourquoi…Random Recipe? À écouter et ré-écouter à volonté, particulièrement quand nouveauté et légèreté semblent avoir quitté votre environnement immédiat. Sans limite. » (Club Soda, $$$, 23h)


 

Dimanche 26 juin

 

Les Doigts de l’Homme

Du bon vieux manouche! Pour ceux qui aiment, c’est un rendez-vous….yeah! On aime ça! (Scène Rio Tinto Alcan, 20h et 22h)

Soul Rebels Brass Band

ohhhhhhh que ouiiiiiiii mon coup de coeur de l’an passé! Confidence: ils sont non seulement fous, malades, et mentals, mais c’est aussi fou malade mental!  »Le premier band à être filtré dans mes oreilles d’analyste-amateur-qui-se-prend-définitivement-pour-qqn-d’autre-quand-elle-parle-de-musique-parce-qu’elle-pense-qu’elle-est-musicienne-mais-c’est-faux fut Soul Rebels. Ce groupe en provenance directe de la Nouvelle-Orléans groove tellement sur la scène que je commence à danser ma vie naturellement, comme si le funk appelait mes tripes à s’extraire de par eux-mêmes via des mouvements effectués en toute synchronicité avec la section rythmique du groupe. » BE THERE! (Scène TD de la Place des Festival, 21h et 23h)

Boogat

Un bon ami de DJ Poirier, lui ou le maître des rythmes. Il slam souvent en espagnol, mais il a fait beaucoup de collaborations avec des artistes d’ici, dont Pawa Up First (Territorio). Je l’aime bien, lui. Attention, c’est du hip-hop…mais c’est très bon. (Scène Bell, 22h)


 

Lundi 26 juin:

 

Raoul and The Bigtime

Peut être intéressant à découvrir….Sur le site du Festival, ils y vont comme suit:  »son groupe, Raoul and The Big Time, titulaire d’un Maple Blues Award, a entre autres été nommé Meilleur artiste blues par le Now Magazine de Toronto. On peut entendre le blues jazz roots de la formation sur son plus récent CD, Blue Midnight: A Live Tribute To Little Walter. » J’en ai envie. (Scène Loto-Québec, 19h)

Group Doueh

Musique du monde. Africaine. Pour mettre du soleil dans vos vies, allez-y! Et dansez-y votre vie, surtout! (scène Bell, 20h)

Galactic

Ça m’intrigue. Funk, électro, hip-hop, intangible..yeah! Du funk, un tant soit peu, m’attirera toujours inlassablement. Appelez-moi Caro Funk encore svp. (Scène TD de la Place des festival, 21h et 23h)

Maânouche Swing Trio

Ce groupe, ou celui qui est en prestation presque tous les soirs à Montréal et que je n’ai jamais vu….Le  »manouche swing » vaut la peine d’être entendu pour quiconque qui connaisse la musique un tant soit peu….C’est bon, et c’est tout! (Le Balmoral, lundi ET mardi, 21h30, 22h30 et minuit)

Richard Gagnon avec Trombones Action

Vous l’ai-je déjà dit que j’aimais d’amour les trombonistes? Non? Bon. Là c’est dit. Cette prestation? Avec 6 trombonistes de talent sur scène? Ce sera incroyable. Ohhh que oui. (Scène CBC\Radio-Canada, 20h)


 

Mardi 28 juin

 

Buddy McNeil & The Magic Mirrors

Ohh que oui! J’aime déjà!  »Avec ses fripes de matelots et son air de sortir tout droit d’une gig mémorable sur l’île de Gilligan, Buddy McNeil & the Magic Mirrors apparaît comme un joyeux anachronisme…Rock’n’roll, pop soul des fifties, country blues, rockabilly, s’entendent à merveille sur son maudit beau bateau, héritage légué par un illustre inconnu, un obscur Texan nommé Buddy McNeil. Introducing Once Again, c’est le premier vrai CD du quatuor, lancé en mars dans une Sala Rossa au bord du délire. » Check this out! Yeahhh! (mardi ET mercredi, Pub Heineken, 17 et 19h)

Misteur Valaire

Je ne parlerai de personne d’autre pour cette soirée. C’est ça, ça, ça que j’irai voir, assurément. Voici ce que j’en ai dit dernièrement:  »Le groupe de Misteur Valaire a nécessairement de bonnes chansons, on s’entend là-dessus….Toutefois, la mise en scène (merci Brigitte Poupart) et la facture visuelle du spectacle (merci Loïc Thériault) ont créé de fortes images qui se sont imprégnées dans toutes les cellules de mon corps (surtout cardiaques probablement) pour me les faire aimer davantage…..Des costumes loufoques, quoique très stylés…..Des images tellement  »vintages » qui passent en continue sur les écrans géants qui les précèdent sans les dépasser, dans le but d’appuyer leurs références au passé qu’ils embaument dans leurs chansons…Des chorégraphies burlesques qui nous démontrent leur capacité à ne pas trop se prendre au sérieux malgré tout le buzz médiatique qu’il y a autour d’eux. Une mise en scène impeccable, des éclairage pittoresques, tous les membres du groupe qui dansent de la même façon, qui trippent dans tous les tons….J’adore. Oui oui, là je trippe. » C’est clair. Soyez-y. (Scène TD de la Place des Festivals, 21h30)


 

Mercredi 29 juin:

 

Roberto Lopez Project

J’adore. Soy Panamericano? Sì sì señor. J’adore la provenance des rythmes du coeur, qui nous font viber à 100 miles à l’heure. Pensez-y. Dansez-y. Mais surtout….soyez-y! (Scène Bell, 20h)

DJ Champion

Ohhh my God, j’ai déjà mes billets et ce sera fou….y serez-vous??? Voici ce que j’en ai dit l’an passé... »J’ai vu Champion et les G-String deux fois cette année, en 2010: une seule fois était loin d’être suffisante. Cela a donné des soirées très mouvementées (surtout la deuxième fois… MAIS JE N’EN DIRAI PAS PLUS parce que ce blog n’est pas the Hollywood Gossip, désolée). DJ Champion sur une scène sait comment mettre le feu dans la salle, et inversement la foule lui rend bien toute sa folie, ce qui fait de ce spectacle l’un des meilleurs qui s’est présenté devant mes yeux de par l’ambiance déchaînée qui y régnait (j’en parlais justement avec l’une des groupie, cette semaine, combien Champion était pas mal dans nos top-show-ever pour l’ambiance complètement débile). BE THERE! (Métropolis, 20h30)


 

Jeudi 30 juin:

 

Misses Satchmo

Du vrai bon swing chanté par une excellente interprète. Sur le site du Festival, on y dit que... »elles présentent une relecture originale du tout Louis Armstrong, du dixieland aux classiques du grand répertoire américain. Selon Voir, « s’il y a un groupe qui peut faire aimer le jazz à une nouvelle génération, c’est bien Misses Satchmo ! » Juste 2 mots là-dessus….Vive le dixie…et vive Louis Armstrong. Hello Dolly? Je la joue et je veux l’entendre. (Scène Rio Tinto Alcan, 20h et 22h)

Poirier Sound System

J’aime BEAUCOUP TROP POIRIER. Bon. Là, pour aller danser, c’est là que ça se passe…(sauf que je n’y serai pas, j’irai voir Antoine Gratton dans un bar louche juste avant qu’il ne parte en Europe….hey là…mon coeur ne peut pas être brisé 100 fois dans la même semaine quand même!) (Scène Bell, 22h)

Sinon… SOYEZ FOUS, BANDE DE FOUS!
Et…enjoy!

Anecdote de groupie: Je ne peux pas croire ce qui s’est passé la semaine passée…justement. Champion en show au Divan Orange, à 2 mètres de moi, avec Pilou en feu et des performances hallucinantes des musiciens présents? J’aime. J’aime surtout le fait….que j’ai dansé ma vie au son de chansons qui me font vibrer. Ohh oui…j’aime DJ Champion d’amour assurément (musical là!).

Source

Ce billet est un texte original du journal d’une groupie

firefly
firefly
---------------------------------------------------------- @caroisonfire sur twitter: Music addict \ blogueuse à temps plein et travaille à temps partiel. La vie est courte. Penses-y. ----------------------------------------------------------- Firefly sur Zik'n'Blog et surtout sur le Journal d'une groupie. Pour connaître mes goût musicaux, on peut découvrir mon Défi musical 30 jours, 30 chansons ------------------------------------------------------------ Caroline Dubois sur Facebook: impertinence et musique à volonté. J'accepte les demandes d'amitié. -------------------------------------------------------------- Être humain sur la planète terre. J'accepte les invitations sur la lune. ---------------------------------------------------------------
http://www.ziknblog.com/members/firefly/

2 thoughts on “Programmation extérieure du Festival de Jazz de Montréal 2011

  1. Merci FireFly pour cette belle mise en avant de la programmation! Dis moi, j’avais reçu une demande de chronique du groupe The 1234 mais je n’ai pas pu y aller… Les as-tu vu finalement?

Laisser un commentaire