CRANES “Future Song” (CD)

CRANES “Future Song” (CD)

Cranes se forme à Portsmouth, en Angleterre, avec les frère et sœur Jim et Alison Shaw en 1986, combinant des talents multi-instrumentaux et une voix enfantine. Le duo développe un son unique autour d’influences telles que Cocteau Twins ou Dead Can Dance. Par la suite, la famille Shaw accueille deux guitaristes et signent sur le label indé Dedicated, d’où les maxis annoncent leur premier album en 1991, « wings of joy ». Le succès dans les charts est indéniable et The Cure invite le groupe sur sa tournée mondiale de 100 dates.

La tournée avec les Cure se ressent sur l’album « forever « qui sort en 1993 et qui prend la même direction musicale que la bande de Robert Smith. Puis sort l’album « loved » en 1994 ainsi qu’un disque parlé, « la tragédie d’Orestre et Electre » où Alison lit des extraits de la pièce de Jean-Paul Sartre, « les mouches » accompagné de la musique de Jim Shaw. L’album studio suivant, « population four », continue sur le thème des douces mélodies et de la voix de petite fille perdue de Alison Shaw, mais les guitares sont beaucoup plus présentes.

Après avoir quitté Dedicated/BMG en 1997, Cranes s’accorde un break et le groupe se reforme en 2000 avec un nouveau batteur, Jon Callender, et un nouveau guitariste, Paul Smith, pour enregistrer ce nouvel album, « future songs », plus expérimental et très atmosphérique, à sortir le 8 novembre prochain chez M10. Une véritable merveille…

CRANES « future songs » ; 41’32 ; M10 ; 11 titres :
1) Future song
2) Submarine
3) Flute song
4) Sunrise
5) Don’t wake me up
6) Driving in the sun
7) Fragile
8) Eight
9) Even when
10) Everything for
11) The maker of heavenly trousers

A écouter en priorité : « driving in the sun »

Cet article a été rédigé pour le site Sincever par le rédacteur Cartman17

Rédacteur Invité

Toi aussi écris sur Zik'n'Blog et partage ta passion avec d'autres passionnés tout comme toi! Fais donc la demande pour devenir Zik’nBlogueur et rejoindre l'équipe :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :