Bullshit Inc et la puissance du Néo Métal

Conjuguons la puissance brute et concise du New York Hard Core (Vision of disorder, Snap Case) à la noirceur et la lourdeur du néo-métal (Deftones), cela donne du Bullshit Inc. Fusionnez le son métal aux sons électroniques, tissant ainsi des ambiances inquiétantes sur des sonorités hip hop ou électro.

Babel 1000

Juin 99 : « Life Under Pressure », premier album du groupe est enfin dans les bacs, concrétisant 2 ans et demi voués à la cause fusion. Tout débute en décembre 96 quand Laurent (Batterie) et Lionel (alors à la basse) décident de monter Bullshit Inc. avec pour idée de conjuguer la puissance brute et concise du New York Hard Core (Vision of disorder, Snap Case) à la noirceur et la lourdeur du néo-métal (Deftones). Pour cela, ils s’entourent de Fabien (Guit.), Manu (Chant) et de Pan Pan (Guitare).

Le gang ainsi formé ne tarde pas à arpenter toutes les scènes de leur département d’origine (La Catalogne nord), où il laisse à chaque fois une grosse impression. Fort de cet accueil favorable, il consacre l’été 97 à l’enregistrement de leur première démo 4 titres dont la sortie en Nov.97 sera saluée par la presse nationale et les fanzines spécialisés. A ce moment, l’appel de la scène se fait de plus en plus pressant et le groupe sillonne tout les sud du pays, enchaînant les premières parties (Lofofora, Kargol’s, les new yorkais d’Indecision et de Milhouse, les autrichiens de de Racial abuse, les belges d’Out for blood) renforçant leur envie d’aller de l’avant. Pour ce faire, Bullshit Inc. décide de fusionner le son métal aux sons électroniques, tissant ainsi des ambiances inquiétantes sur des sonorités hip hop ou électro.

Ce nouvel apport musical leur permet de retravaille en profondeur leurs anciennes compositions et d’entrevoir de nouvelles ouvertures. La rentrée en studio en Août 98 pour l’enregistrement du premier album verra le départ de Manu, Lionel troquant sa basse pour le chant, Julien (ex Blow Dead) arrivant au poste de bassiste. La sortie de « Life Under Pressure » se trouvera repoussé en Juin, le nouveau line-up désirant se rôder sur scène, enchaînant toutes une série de dates d’octobre 98 à juin 99 et de festival (Transfusion festival avec Mass Hysteria & Kabal, Majorca avec Lofofora, Kargol’s et Massilia Sound sytem, Warp fest’ avec Lunatic age & Viridiana). Dès la sortie de « Life under Pressure », les critiques sont unanimes, Bullshit inc. sort un album d’une maturité rare pour un premier essai discographique (note de 3/3 par Hard Force, Autoproduit de la rentrée par Hard’N’Heavy, 4/6 par Hard Rock Magazine, classé dans les 10 meilleurs albums français metal par Rock Sound dans le hors série français).

« Désormais, l’avenir de Bullshit Inc. repose entre les sillons de « Life Under Pressure », œuvre inspirée et contrastée, qui dévoile des compositions personnelles à l’efficacité redoutable. L’aventure ne fait que commencé… » de Olivier MARIN, fanzine l’ILÔT.

Un Line-Up composé de Lionel au Chant : Lionel, Laurent à la Batterie, Fabien à la Guitare ainsi que Pan-Pan et de Julien à la Basse.

Bullshit Inc (Novembre 1997 – 500 exemplaires CD 4 titres) :
1. Think or Fight
2. You are your future
3. I don’t know
4. Lord have mercy

Life Under Pressure (Juin 1999)
1. Inctro
2. Snap Case
3. Infected
4. Scarecrow
5. Daylight
6. Think or fight
7. Backtrack
8. I don’t know
9. You are your future
10.Do what you say

Participations à des compil :
– Morceau : Snapcase – Hard’N’Heavy Sampler N°17 (Septembre 1999) 50 000 ex.
– Morceau : Backtrack – For The People… against capitalism compilation A.R.M. Productions (Mars 2000)500 ex.
– Morceau : Infected – MakesSome Noise compilation Mr Noise & Mr sound Records (Juin 1999), 1000 ex.
– Morceau : Infected – Antidote66 – Compilation pour la lutte contre le SIDA Sporaide & Makoki records (Juin 2000) 1500 ex.

Mon avis: « On a pas le sentiment, quand on tient le boîtier dans les mains, et la musique dans les écouteurs, que ce groupe est encore méconnu. On se dit, ce groupe devrait être rangé dans les bacs des grands… Les fans de Deftones apprécieront… On se laisse vite prendre dans cette ambiance parfois malsaine, et assassin tout le temps… Là aussi, on a qu’une envie, c’est de se retrouver en plein poggo… avec des chaînes qui volent partout, et des slams de plusieurs mètres… Ce groupe maîtrise vraiment sa musique et son chant. En + ils sont français… On oublierait presque que l’on est en cours… C’est méchant, maîtrisé, hard core et français… c’est Bullshit Inc. »

Cet article a été rédigé pour le site Sincever par le rédacteur Bathory.s_Child

Be the first to comment

Laisser un commentaire