Polar en cherchant Sam : Under a bad sign

Le blues collait à la peau de cet inconnu, comme à d’autres la guigne…

Manu avait trois amis de jeunesse : Michel, Sam et Sophie. Il vivait trop tranquillement depuis des années auprès de Sophie, devenue sa femme, quand brusquement Michel mourut et Sophie le quitta. La vie était bouleversée, son socle brutalement brisé…

Sans hésiter, Manu s’envole vers les U.S.A., retrouver l’oiseau errant, le dernier pilier, Sam, avec une vague adresse en poche et les cendres de Michel.

Avec une dizaine d’ouvrages derrière lui, Patrick Raynal, l’auteur, n’en reste cependant pas à ce canevas touchant mais quelque peu convenu.

Très vite, le voyage apparaît menacé par le sort. Les protagonistes sont les premiers vecteurs d’incertitude.

Manu le risque-tout, n’a pas hésité à étouffer sa femme et ses rêves sous la routine. La belle Sophie, peut, elle, montrer à l’occasion des tendances au mensonge assez éloignées de l’icône aimante forgée par son mari. Tandis que le beau, le flamboyant, Sam se révèlera aussi doué pour saccager les existences que pour égrener un riff de blues.

Les routes américaines ne sont pas non plus très sûres, quand on les emprunte une bouteille à la main pour tenir la distance, et qu’on fait étape dans des bars louches.

Par bonheur, des lumières clignotent sur le chemin vers le Sud profond jusqu’au Mexique, terme annoncé et espéré, pour le meilleur ou le pire. A bout d’espoir une main se tend, parfois, et même si elle est tordue, elle redonne la force de repartir vers un nouveau honky-tonk, une autre rencontre, une énième histoire sur Sam, le blanc guitariste à l’âme noire.

Mais le temps s’avère compté, peu à peu, même si le voyage est long. La piste de l’ami Sam devient boueuse, nauséabonde. Elle croise celle de la MOM, la Milice Of Montana, une horde d’activistes d’extrême droite. Votant surtout pour Mr Colt, ces outlaws sont prêts à supprimer tous ceux qui ne leurs ressemblent pas, particulièrement les musiciens qui essayeraient de les escroquer.

Cependant, si la mort plane, les morts accompagnent heureusement les vivants dans leur quête en forme d’enquête. Ils s’appellent John Lee Hooker, Muddy Waters, Clifton Chenier, Lightnin’Hopkins…

L’âme vivace du blues trace la vraie carte routière de ce polar. Elle imprègne l’esprit du héros, lui souffle sa rude mélodie qui le mènera au but, au pied du Quauhnahuac, le volcan cher à Malcom Lowry.

À n’en pas douter, elle a nourrit aussi l’auteur, son écriture teintée de poésie et son évocation d’un Sud niché dans le cœur de tout musicien, aussi bien qu’au fin fond des Etats-Unis.

Titre : En cherchant Sam
Auteur : Patrick Raynal
Editeur : Seuil (2 octobre 1999)
Collection : Points-Roman
ISBN : 2020376199

Cet article a été rédigé pour le site Sincever par le rédacteur Avé

Rédacteur Invité
Rédacteur Invité

Toi aussi écris sur Zik’n’Blog et partage ta passion avec d’autres passionnés tout comme toi! Rejoins donc l’équipe!

Laisser un commentaire