Chanson qui me fais me sentir coupable: Weight of the world de Patrick Watson

Défi 30 jours / 30 chansons

Jour 28: une chanson qui vous fait vous sentir coupable

Confidence: je porte souvent le drame des autres sur mes épaules, voulant souvent le vivre plus qu’eux-mêmes pour alléger leurs maux les plus denses. J’aimerais prendre chacune de leurs pensées et l’entourer d’une aura faite de rose juste pour que la prose s’y dépose et que le morose s’envole en même temps, juste pour que la nécrose cellulaire endommagée les quitte et qu’ils goûtent véritablement le sens de leur vie…le plus simplement du monde.

J’aimerais effacer la souffrance humaine quitte à la vivre moi-même toute entière jusque dans ses bas fonds, juste pour que ceux que j’aime touchent au bonheur encore plus que moi-même…

La vie est souvent un drame mais on en sort toujours plus fort. C’est ça qui est ça.

La chanson qui me fait sentir coupable? Weight of the world, Patrick Watson.

I got my feet knocked off the ground
I got my head knocked off my feet
I tried to swallow all of the world
And now I’ve gotten in a little too deep

And now I’m falling towards the sky
I don’t know how and I don’t know why
But I got the weight of all the world
I better not let go of the rope

Oh what am I suppose to do?
Am I suppose to let go of all of you
Am I suppose to fall back to the sky
or keep on rising for a while
and she said
ohhhhhhhhh
ohhhhhhhh
ohhh ooooooooooooo
oohh ohhhhhh

I think im falling down
Right back to the very ground
I couldn’t hold it anymore
I think that’s what I was asking for

I think this might just hurt
Oh I don’t see how I can change my hurt
I was carrying the weight of all the world
I think I’ll get what I deserve

I got my feet knocked off the ground
I got my head knocked of my feet
I tried to swallow all of the world
And I think I got in a litlle too deep

I think you know where I have to go
I think you know what I deserve
Here comes the weight of all the world
and its coming straight for me

Les accords et les lignes mélodramatiques y affichent tellement toute cette profondeur mélancolique que ce pianiste peut produire que j’en suis encore subjuguée. Lui aussi, il a compris…..

Le meilleur de l’humanité réside dans ses profondeurs les plus denses. Dans tous les sens.

Hey…ENJOY, BANDE DE FOUS!

Anecdote de groupie: ça m’a fait plaisir de Patrick Watson vous parler de. (inside pour ceux qui finissent leurs phrases avec  »de ». C’est cute.)

Anecdote de groupie #2: J’aime les pianistes. Vous l’ai-je déjà mentionné? En plus, Pat Watson, sur scène, c’est un vrai petit comique. Humoriste, presque. Entre deux drames, il fait plein de jokes….j’aime trop!!!

Source

Ce billet est un texte original du Journal d’une Groupie

firefly
firefly
---------------------------------------------------------- @caroisonfire sur twitter: Music addict \ blogueuse à temps plein et travaille à temps partiel. La vie est courte. Penses-y. ----------------------------------------------------------- Firefly sur Zik'n'Blog et surtout sur le Journal d'une groupie. Pour connaître mes goût musicaux, on peut découvrir mon Défi musical 30 jours, 30 chansons ------------------------------------------------------------ Caroline Dubois sur Facebook: impertinence et musique à volonté. J'accepte les demandes d'amitié. -------------------------------------------------------------- Être humain sur la planète terre. J'accepte les invitations sur la lune. ---------------------------------------------------------------
http://www.ziknblog.com/members/firefly/

Laisser un commentaire