L’A.I.M.S.A. « No Sacem Inside » défie la Sacem sur ses terres !

Été 2006, suite au passage en force de la loi DADVSI dans des termes inacceptables pour les consommateurs, une poignée d’irréductibles Internautes n’étant pas gavés de potion magique et qui n’habitent pas dans un petit village Breton a décidé de rentrer en croisade contre le système MAJORS/FM/SACEM.

L’AIMSA « No Sacem inside » est née dans la chaleur de l’été en même temps que les députés faisaient passer discrètement leur Loi inadmissible pendant que les Français se doraient la pilule sur les plages.

Alors que propose l’AIMSA ?
Tout simplement une solution alternative pour diffuser de la musique dans les commerces, entreprises, Associations, Bals populaires, Sites Internet… sans se faire racketer par la Sacem qui aujourd’hui est devenue une structure rétograde qu’il va falloir faire évoluer de force ou remplacer si nécessaire.

Le Diffuseur a juste à s’inscrire comme diffuseur AIMSA et tout est gratuit pour lui. De plus il a un contrat de diffuseur qui le protège de la Sacem.
L’AIMSA assume pleinement sa responsabilité ce qui est nouveau dans la diffusion libre.

Pour pouvoir proposer ce service, l’AIMSA a signé un contrat individuel avec chaque groupe de son catalogue. Les titres du catalogue AIMSA sont téléchargeables GRATUITEMENT sur le site Officiel par les diffuseurs AIMSA comme par les particuliers.

L’objectif est clair :
Le système MAJORS/FM/SACEM veut absolument verrouiller les médias et la diffusion de musique pour garder la main mise sur un système économique inégalitaire afin de continuer d’amasser des millions tranquillement en maintenant la diversité musicale au fond du trou ?

L’AIMSA va utiliser la gratuité pour enfoncer ce système en amenant de nouveaux artistes dans les oreilles du Public.

Pour imager un peu le système, la musique c’est quelques personnes qui se sont enfermées dans un coffre fort plein de lingots et qui ne veulent pas ouvrir la porte. Les artistes tapent gentiment à la porte depuis des années ? L’AIMSA a décidé que maintenant il était temps d’enfoncer la porte.

Concrètement que s’est il passé à l’AIMSA depuis un peu plus de deux mois ?
L’AIMSA est tout simplement devenue opérationnelle et aujourd’hui les personnes qui souhaitent épouser ce nouveau système de diffusion de musique gratuite le peuvent.

Le site Internet de l’AIMSA a vu le jour avec son Forum.
Depuis septembre l’AIMSA recrute les artistes qui constituent son catalogue et sélectionne 2 titres par Artistes. L’objectif n’est pas de faire du quantitatif en nombre de titres mais du qualitatif avec beaucoup d’artistes sur tous les styles musicaux. Avant la fin de l’année le catalogue AIMSA devrait compter une bonne centaine de titres soit une cinquantaine d’artistes et de nouveaux groupes rejoignent l’AIMSA chaque semaine.

Les premiers diffuseurs rejoignent l’AIMSA et prochainement l’AIMSA va contacter massivement les confédérations de commerçants pour leur proposer de devenir diffuseur AIMSA. Techniquement des outils sont mis en place pour la diffusion du catalogue AIMSA.

Un diffuseur AIMSA va avoir maintenant 3 solutions de diffusion :

  1. Il aime fouiller, fait son marché sur le site de l’AIMSA parmi les MP3 classés par style, télécharge les titres qui l’intéressent et se grave des CD pour diffuser dans son magasin.
  2. Il a une connection Internet dans son magasin et décide de diffuser le catalogue via le player AIMSA sur le site qui proposera bientôt plusieurs PLAYLISTS différentes prêtes à la diffusion.
  3. Dans les jours qui viennent l’AIMSA va proposer sur son site un outil qui permet de générer des PLAYLISTS aléatoires par style. Par exemple l’utilisateur sélectionnera « Chanson Française » et « Electro » « tout public » ou « pas tout public » et le générateur ira chercher dans le catalogue AIMSA tous les titres qui correspondent à la demande pour proposer une PLAYLIST de diffusion.

Que demande l’AIMSA en échange de ce service ?
Rien ou presque. Le diffuseur AIMSA a juste à coller un Logo AIMSA sur son site ou une affichette (que l’AIMSA fournit) dans son commerce.

Cette affichette a deux buts :

  1. Faire la Promotion de l’action de l’AIMSA
  2. Afficher clairement la non appartenance du diffuseur au système SACEM

Voilà résumé l’action de l’AIMSA « no sacem inside ». Une fois le système actuel mis à terre, l’AIMSA souhaite voir naitre de ses cendres un nouveau système qui ne servira pas à engraisser une minorité de parasites mais qui trouvera un juste milieu entre les droits d’auteurs et les droits des consommateurs sans travailler uniquement pour le compte en banque des intermédiaires de la Musique ou de ceux qui sont censés représenter les artistes.

En attendant, Messieurs les contrôleurs SACEM, attendez vous à vous faire claquer la porte au nez un peu plus qu’hier et un peu moins que demain.

La révolution culturelle a commencé et la loi DADVSI aura été finalement le fossoyeur du sytème MAJORS/FM/SACEM !

Jean François Le Hir alias Djjeffouille
Vice Président de l’AIMSA

One thought on “L’A.I.M.S.A. « No Sacem Inside » défie la Sacem sur ses terres !

Laisser un commentaire