Fredel

  • La Passion de la Liberté

    Le groupe THE BIG IDEA a décidé d’enregistrer un album sur un voilier, pendant un voyage de 4500 kms à travers l’atlantique en partant de La Rochelle (la ville de Cha […]

  • Lo-fi (abr. de low-fidelity, « de basse fidélité ») est une expression apparue à la fin des années 80 aux Etats-Unis pour désigner certains groupes ou musiciens underground adoptant des méthodes d’enregistremen […]

  • Cela dépend quel est ta motivation : si c’est pour faire carrière, effectivement on ne peut pas se contenter de “stocker” du son sur les plateformes. Mais on ne peut pas toujours faire du Live, ça demande du matos et on peut produire de la musique de qualité grâce à des logiciels multipistes à la maison sans pour autant exporter ça en Live. Cert…En afficher davantage

  • Je pense que c’est une sorte de PACK tout compris, car par exemple on retrouve exactement les mêmes “partenaires” chez IMusician et d’autres. Pour moi pas de surprise là-dessus, tout le monde fait la même chose mais avec des accroches différentes.

  • Très intéressant, je suis d’accord avec vous. D’autant plus que je vois comment mon ado consomme la musique, et ce n’est pas par genre. Jamais elle n’écoute un cd entier. Non, elle panache (et avec panache). Les genres, c’est fini. D’ailleurs pour mon cas personnel, je ne saurai dire en tant que compositeur dans quel genre je me situe, et ce n…En afficher davantage

  • si tu as un réseau sur Facebook ou ailleurs, le net est un outil pour rendre tes musiques plus accessibles, les plateformes sont pratiques même si elles sont pas une fin en soi… Mais un bel objet comme tu le décris, ça a l’air accrocheur, dis-nous en plus !

  • Un bon vieux tourne disque qui marche au solaire et des vinyles résisteront à une crise où Internet sera coupé… Je me dis parfois que le numérique est si volatile….

  • au départ produire avec l’espoir d’être écouté, puis on comprend que faire de la musique est un besoin viscéral. Pour ma part je suis plus producteur que musicien, je suis un bricoleur et je ponds des Waves. Peux pas m’en empêcher, j’en ai pris mon parti.

  • Je suis d’accord avec toi, il s’agit plus d’archivage, un outil et non une finalité. Quant à la pérennité… je préfère ne pas y penser.

  • Cet article est-il destiné à ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans les contrées encore floues que sont les hermétiques grosses machines infernales du Streaming ? Peut-être ne laissera-t-il pas indi […]

    • Une clé USB est une bonne idée pour ceux qui ont besoin de quelque chose de physique. De plus, ils pourront en trouver une autre utilité une fois les fichiers récupérés… C’est une solution avec un bien matériel et je pense qu’à l’heure du numérique, il est aussi nécessaire de trouver des solutions autre que physique.

      Une chose qui est à considérer, c’est de penser à s’adapter aux différents âges de son public car chacun à sa méthode d’encourager les artistes.

      • Un bon vieux tourne disque qui marche au solaire et des vinyles résisteront à une crise où Internet sera coupé… Je me dis parfois que le numérique est si volatile….

    • Je suis d’accord avec toi, il s’agit plus d’archivage, un outil et non une finalité. Quant à la pérennité… je préfère ne pas y penser.

    • au départ produire avec l’espoir d’être écouté, puis on comprend que faire de la musique est un besoin viscéral. Pour ma part je suis plus producteur que musicien, je suis un bricoleur et je ponds des Waves. Peux pas m’en empêcher, j’en ai pris mon parti.

    • si tu as un réseau sur Facebook ou ailleurs, le net est un outil pour rendre tes musiques plus accessibles, les plateformes sont pratiques même si elles sont pas une fin en soi… Mais un bel objet comme tu le décris, ça a l’air accrocheur, dis-nous en plus !

    • Fredel a répondu il y a 2 mois

      Cela dépend quel est ta motivation : si c’est pour faire carrière, effectivement on ne peut pas se contenter de “stocker” du son sur les plateformes. Mais on ne peut pas toujours faire du Live, ça demande du matos et on peut produire de la musique de qualité grâce à des logiciels multipistes à la maison sans pour autant exporter ça en Live. Certains artistes ne se sont jamais produits en public. Je n’ai pas de recette miracle, malheureusement, c’est un peu comme un écrivain auto-édité : le nerf de la guerre c’est la publicité qu’on va faire autour du bouquin. Tout ça ça coute de l’argent. L’argent appelle l’argent. Se faire remarquer… passer en radio, avoir un coup de chance…. finalement toujours les mêmes problématiques que dans les années 60, sauf qu’à présent il est beaucoup plus simple d’enregistrer des titres.

  • Voyage.

    En 1974 mon frère revient d’un voyage scolaire à Londres et me rapporte The Dark Side of the Moon, des FLOYD. Stupéfaction. Surtout le morceau On the Run, qui initiera chez moi un voyage me menant à […]

  • Fredel a écrit un nouvel article, Robert Oualart il y a 2 ans et 5 mois

    La marque des plus grands

     Robert Oualart brille depuis la fin des années 60 au firmament des génies de la musique expérimentale dans ce qu’elle a de plus innovateur et élitiste. Mais il n’est pas donné […]

  • MISE À JOUR 2020 : CETTE APPLICATION N’EST PLUS DISPONIBLE À CE JOUR

    On va commencer en faisant simple, pour quelque chose qui est plus complexe qu’il n’y paraît. Voici la plaquette de Kâtch, une appli dis […]

    • L’éternel débat sur la question de comment une plate-forme peut devenir rentable… L’auditeur veut écouter de la musique gratuitement, l’artiste fournit sa musique et sans lui, pas de plate-forme… Pas de plate-forme, pas de découverte musicale… Bref, j’ai testé l’appli et j’aime y découvrir des nouvelles musiques. Après que vais-je en faire sur la durée, c’est une autre histoire!

      Je suis curieuse, cette plate-forme a-t-elle un lien avec le label musical Belge : https://www.katch.be ?

  • Un Trésor

    Cela
    vous est-il déjà arrivé de découvrir, par hazard, une perle, un trésor ?

    Je cherchais les nouveautés du côté de Robert Wyatt, car il collabore volontiers avec des artistes de tous horizons, […]

  • Voici comment commence la Biographie de Ben Popp telle qu’elle apparaît sur son site :

    « C’est en 1991 que nait Ben Popp. Avec pour faire-part un disque auto produit (« une saison en enfer ») qui sortit à […]