questions a propos de la sdrm

Home Forums AUTOPRODUCTION Conseils utiles sur l’Autoprod questions a propos de la sdrm

Vous lisez 13 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #94243
      Rédacteur Invité
      Maître des clés

      Bonjour tout le monde !
      Voilà, moi je suis chanteur d’un groupe, on est tous auteurs compositeurs de nos chansons, on est inscrits comme tel a la sacem. On est en train d’enregistrer un disque autoproduit, et on aimerait faire les choses bien, c’est à dire faire une déclaration a la sdrm. Mais voilà, je n’ai aucune idée de comment ça marche ni de ce qu’il faut mettre dans cette déclaration ni à quoi elle sert… Est-ce que quelqu’un pourrait m’éclairer ?
      Petite question subsidiaire : quand la déclaration a la sdrm est faite, celle-ci nous renvoie un numéro c’est ça ? Numéro qui doit figurer sur le cd… elle envoie aussi un code barre ? Comment s’appelle et à quoi correspond ce numéro ? Mystère une fois de plus…
      D’avance merci à tous !

    • #94864
      Bonjour tout le monde !

      Voilà, moi je suis chanteur d’un groupe, on est tous auteurs compositeurs de nos chansons, on est inscrits comme tel a la sacem.
      On est entrain d’enregistrer un disque autoproduit, et on aimerait faire les choses bien, cest à dire faire une déclaration a la sdrm.

      mais voilà, je n’ai aucune idée de comment ça marche ni de ce qu’il faut mettre dans cette déclaration ni à quoi elle sert…

      est-ce que quelqu’un pourrait m’éclairer ?

      et une petite question subsidiaire : quand la déclaration a la sdrm est faite, celle-ci nous renvoi un numéro cest ça ?  numéro qui doit figurer sur le cd… elle envoie aussi un code barre ? comment s’appelle et a quoi correspond ce numéro ? mysterre une fois de plus…

      d’avance merci à tous !

      nemuri

      si vous êtes à la Sacem, vous êtes bien obligé en faisant fabriquer votre disque en France de passer par la SDRM. http://opo.sacem.fr/Lang/FR/Htmls/Sacem/Sacem.html
      vous faites votre déclaration en ligne.

      Même si le répertoire n’est pas Sacem, la SDRM délivre une autorisation (gratuite) avec mention répertoire inconnu (si c’est le terme propre). Aucune usine ne fabriquera de disque sans l’autorisation SDRM.

    • #94865
      et une petite question subsidiaire : quand la déclaration a la sdrm est faite, celle-ci nous renvoi un numéro cest ça ?  numéro qui doit figurer sur le cd… elle envoie aussi un code barre ? comment s’appelle et a quoi correspond ce numéro ?

      Non, c’est vous qui donnez votre numéro de produit (référence à la SDRM) qui autorise la fabrication après versement des droits s’il y a lieu.

      Pour les codes-barres

    • #94913
      barleycorn
      Membre

      Salut!
      Pour info, la SDRM sert à rémunerer les auteurs/compositeurs (et non les interprètes) sur le nombres de disques fabriqués (et pas le nombres de disques vendus). Cette taxes est à payer par le producteur et reversé aux auteurs et compositeurs des morceaux (moins la TVA) et dépend du nombres de titres et du minutage.
      Il existe deux taxes: une si le cd est promotionnel (interdit à la vente -moins chère-, mais ce sera écrit dessus) et une autre pour la vente.
      Dans le cas ou vous vous autoproduisez, vous vous payer vous mêmes (moins la TVA Eh oui!)
      Mais l’usine ne commence pas la fabrication sans l’autorisation de la sdrm.
      Bon courage.

    • #94914
      Sincever
      Maître des clés

      Merci pour ces éclaircissements barleycorn…

      Ils nous sont bien utiles et risquent d’intéresser plusieurs internautes qui liront ce post !!

    • #94915
      Virginie
      Participant

      La SDRM rémunère non seulement les auteurs mais aussi les éditeurs. La répartition est 25% parolier, 25% compositeur et 50% pour l’éditeur. Ce n’est la SDRM qui perçoit directement la redevance auprès presseurs mais Sorecop et Copie France. La SDRM, elle s’occupe de la répartition “uniquement”.

      Il y a deux modes de calculs comme l’a dit barleycorn:
      une pour la vente 7.40% sur le PV G HT si tu vends toi-même ou 9.009% si tu as un distrib.
      et une pour les cds que tu distribues gratuitement (promo), c une redevance minimum avec ou sans abattement, sachant qu’avec abattement c’est ce qu’il y a de plus courant. par exemple, avec un album de 80 minutes maximum ou 40 fragments, la redevance minimum avec abattement est de 0.19 centimes d’euros.

      Après c’est à toi de bien faire tes calculs par rapport au nombre d’exemplaires que tu vas vendre et la sdrm que tu vas payer, car les futurs invendus (si tu en as) ne te seront pas remboursés; alors penses aussi à la marge de + et – 10%

    • #94916

      Bravo pour ces explications Praxed. ça clarifie bien le problème.
      Cordialement.

    • #95025
      manu
      Membre

      bonjour à tous !

      En tant que guirariste compositeur indépendant , et n’étant pes inscrit à la sacem
      (ni ailleurs ),
      je voudrais savoir si je peux obtenir l’autorisation de la SDRM pour faire presser mes CD ?
      Sinon, comment faire , ?
      Par avance merci de vos réponses .

    • #95026
      Sincever
      Maître des clés

      Comme l’a dit Kdense plus haut :

      “Même si le répertoire n’est pas Sacem, la SDRM délivre une autorisation (gratuite) avec mention répertoire inconnu (si c’est le terme propre). Aucune usine ne fabriquera de disque sans l’autorisation SDRM.”

      Donc oui, la SDRM te donnera l’autorisation dans probleme.

    • #95130
      ouini
      Membre

      Il y a des entreprises de pressages qui s’en occupent.
      C’est très chiant à faire, donc moi pour mon album j’ai fait appel à “vocation record” qui se sont occupés de faire la pochette le mastering (en supplément) , le pressage, la sdrm et la livraison.
      Ils font des forfaits, mais il y a plein d’autres entreprises qui font des forfaits comme ça.
      Il suffit de leur donner les titres, le temps, les auteurs compositeurs, ils font le reste (logo sacem), code barre.
      amitié musicale
      greg
      http://www.gregmania.com

    • #95435
      Cannelle
      Membre

      Hello tout le monde!

      Nous sommes un groupe de musique et afin de protéger nos morceaux nous avons inscrit l’un des membres du groupe à la Sacem comme auteur-compositeur.
      Nous venons de faire notre déclaration Sdrm afin de faire presser notre album et  nous avons reçu l’autorisation moyennant des droits à payer…astronomiques!!! (plus de 600 euros!!! le ciel nous tombe sur la tête là!!!)
      Nous allons payer des droits sur des compos qui sont nos propres créations (enfin celles de notre auteur qui fait partie de NOTRE groupe)…il y a là quelque chose qui a du nous échappé…Ces droits vont-ils être reversés intégralement à notre auteur (qui pourra les remettre sur le compte de notre assoce commune) ou vont-ils tomber dans la caisse de la Sacem qui les re-distribuera à TOUS les adhérents Sacem ( Johnny, Zazie etc…et nous des broutilles!) ???
      Bref, allons-nous être remboursés?…
      Avons-nous bien fait de nous inscrire à la Sacem, finalement??? car notre album va nous coûter très cher, si nous ne sommes pas remboursés!!
      Merci de nous apporter quelques éclaircissements qui nous l’espérons nous rassureront!

    • #95438
      Sincever
      Maître des clés

      Tout d’abord, le but de l’inscription à la sacem n’est pas de protéger les oeuvres mais de s’occuper de la gestion de diffusion. Tant qu’un groupe n’est pas diffusé sur les radios, il n’y a, à mon sens, aucun intérêt de s’inscrire à la Sacem (la preuve en est avec votre exemple, c’est plus un frein qu’autre chose pour les artistes qui ont besoin de se faire connaitre). Bien que je ne sois pas artiste, c’est mon point de vue et je ne suis pas la seule à penser cela.

      Maintenant, c’est clair que 600 euros est une somme élevée, combien d’exemplaire faites vous presser ?

    • #95790

      Bonjour à tous ;

      Nous sommes 1 groupe français en train de réaliser 1 CD auto produit (déclaré SACEM). Pensez vous qu’il est possible de faire réaliser le pressage + packaging de notre album au Québec. Dans ce cas qu’en ai t-il de la SDRM.
      merci pour vos réponses.

    • #95915

      Bonsoir à tous.

      il faut savoir que , meme si les titres ne sont pas deposé à la sacem mais que l auteur et le compositeur sont membres, le seul fait d’enregistrer un album et donc de demander l’autorisation à la sdrm engendre des frais. Sachez cependant que 75% du montant percu par la sdrm vous serra reversé. vous ” perdez” donc seulement 25%.

      l’autre solution est d ‘ enregistre juste 20 cd c’est le maximum autorisé pour ne pas avoir de frais. ces 20 cd sont uniquement reservés aux démarches pro.
      voila

      Reste ensuite à croiser les doigts pour signer avec une major qui couvrira les frais de reproduction…

Vous lisez 13 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.