Festival Emergenza (France et international)

Home Forums VOIR ET ECOUTER Concerts, festivals et salles de spectacles et bars pour se produire Festival Emergenza (France et international)

Vous lisez 25 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #94245
      Sincever
      Maître des clés

      Le festival Emergenza est un tremplin ouvert aux groupes de tous styles et tous niveaux. Il a lieu de novembre à juin à Paris, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Lyon. Chaque soir de concert, vous pourrez découvrir / applaudir huit groupes. Ils se produiront sur les scènes du Gibus, du New Morning ou de l’Elysée Montmartre à Paris ou encore sur celles du Théâtre Barbey, du Poste à Galène du Rail Théâtre, du Ninkasi Kao ou du Havana Café pour les groupes participants en Province.
      http://www.emergenza.net

    • #95171
      Sincever
      Maître des clés

      Les avis divergent sur ce festival, en bien ou en mal, certains se trouvent en commentaire de cette news avec par exemple celui-ci posté par Daniel d’un groupe Suisse :

      “Nous aussi nous avons joué l’année dernière au Mahogany Club à Berne pour ce festival mais nous ne sommes pas aussi enthousiastes que toi sur leurs méthodes… En effet si la salle était superbe avec comme tu le dis dans ton article du très bon matos pour le reste c’était franchement pas terrible…

      Déjà le prix de l’inscription : Frs 130.00 qui fait plus de (fr.500.00) français, c’est pas rien et la nourriture n’était même pas prise en compte au final ; je ne vous dis pas combien cela nous a coûté et nous n’avons pas reçu et de loin l’équivalent en cadeau sponsors pour le groupe (cordes, baguettes etc..)

      Ensuite, il est assez simple de faire le calcul pour la location de la salle et du matos sachant qu’il était fourni par un magasin de Bern et si on compte avec ça toutes les personnes qui étaient présentes dans la salle, bonjour le chiffre d’affaire !!!

      Je trouve terrible pour un artiste de devoir payer pour se faire entendre… Pour 2005 on nous a proposé de le refaire dans une autre ville mais nous avons refusé, une fois ok mais pas deux…

      Nous trouvons simplement que ce n’est qu’une grosse machine à pognon et rien d’autre de plus, il est facile pour eux d’influencer les groupes qui ont souvent de la peine à trouver des salles pour se faire entendre…

      En conclusion, nous pensons que ce festival, ne mérite pas qu’on y prête attention… Mais tant que ce monde tournera uniquement sur le pognon, beaucoup de jeune groupe malheureusement se feront prendre aux jeux…”

    • #95172
      cedlo
      Membre

      Salut à tous,

      Il était indispensable, suite à ce sujet brûlant, de vous donner mes impressions sur le Festival Emergenza après notre participation au 1er set.
      Tout d’abord, pour ceux qui n’auraient pas bien suivi l’affaire, il s’agit d’un festival international donnant la possibilité à tous groupes de tous styles de présenter leurs oeuvres ou des reprises sur scène pendant une durée de 30 minutes.
      Ceci étant assuré, cela n’est pas gratuit. Les groupes règlent une inscription de 60 € recevant en contre-partie du matériel d’une valeur presque identique.
      Ce Festival est au départ à tendance Rock mais des styles divers se présentent sur scène.

      Passons maintenant à mes appréciations d’après concert.
      L’accueil est très bon (certains diront : “normal, on paie”, peut-être auront-ils raison, ce qui n’empêche qu’il est plus agréable d’être considéré comme des personnes à part entière que comme des numéros étant donné la dimension du festival).
      Les balances sont parfaitement gérées. L’ingénieur du son fait ce qu’il peut dans l’espace temps accordé à chaque groupe, soit 30 minutes, et surtout tenant compte des exigences de chacun (ce qui dans l’absolu paraît normal).
      La soirée est réglée pile-poil, pas d’attente ni de retard.

      Ne serait-ce que pour ces petits détails, nous avons apprécié d’y participer. Notre prestation se passait donc sur Paris, au Gibus. Le son laisse à désirer, ce n’est qu’une discothèque, l’acoustique n’est donc pas la même.
      Nous n’avons pas été sélectionné pour le second set, ce qui ne nous étonne pas, nous ne faisons pas de Rock mais de la chanson. Parmi les groupes sélectionnés, que du Rock et surtout des reprises. Il est donc difficile de se confronter à ce genre de prestations avec des compos très, très peu connues ! Aucune déception de notre part, le principal ayant été les compliments que nous avons reçu par la suite de personnes présentes et qui plus est inconnues. N’est-ce pas une réussite ? Ce n’est certes pas le Nirvana mais c’est déjà satisfaisant.
      Les votes du public ?… Ok, ça laisse à désirer. Lorsqu’on est sur scène, il est difficile de voir le public, cause quatre gros spots, donc le comptage de mains levées en 15 secondes… J’ai un peu de mal à croire qu’il ne reste pas quelques mains oubliées dans les coins.
      Je ne pense pas qu’il faille à tout prix venir avec son public pour être sûr d’une sélection (d’autant que nous avons eu la preuve que certains groupes de province n’avait pu déplacer la famille et les amis et avaient malgré cela été sélectionnés).
      On entend dire que les sélections dépendent du nombre de tickets vendus. Là aussi, le contraire en a été prouvé lors de notre passage. L’un des groupes avait vendu beaucoup de tickets mais n’ont pas été sélectionnés (… il faisaient de la chanson.. étonnante coïncidence !)

      Mais l’expérience était bonne, sincèrement.
      Je ne la déconseille à personne mais suggérerais éventuellement un choix dans le style. Il faut que ça bouge, que ça accroche et une petite reprise bien connue aidera à réveiller les troupes… et les mains !

    • #95180
      amnomad
      Membre

      Nous avons vécu l’expérience sur Marseille et fanchement nous pensons comme Daniel d’un groupe Suisse et VACHER chrystel dont nous avons pu lire l’expérience par email.
      Emergenza c’est ça :
      Nous sommes situés à peu prés à 100 bornes du lieu ou nous avons joué.
      Nous avons calculé que l’opération nous a coûté 246€.
      Détail :
      1- Inscription (1 aller-retour=>autoroute + carburant et 200km+ inscription: 104€)
      2- Détails techniques(1 aller-retour=>autoroute + carburant et 200km:44€) on a mangé sur place , on avait rendez vous à 11h 30 (bon comme on était pas obligé on le compte pas!)
      3- Concert (1 aller-retour=> autoroute+carburant+parking+bouffe et boissons sur place: 98€)

      Nous ne comptons pas les boissons consommées sur place (arrivés vers 14h30 et repartis vers 00h30)On pouvait boire de l’eau on avait 1 bouteille d’eau du robinet et 1 ticket pour une boisson chacun faut pas exagérer quand même :lol: d’autant que j’ai constaté que d’autre n’avait même pas ça :( .
      En plus vu l’organisation bordélique du matos j’ai perdu une alimentation pour mon pédalier vox…25€ qui s’est envolée comme par enchantement (esprit d’entre aide et chaleur humaine quand tu nous tiens!!).

      Nous n’avons pas été selectionnés (27 voix), ce fut sans surprise et content que ça s’arrête là, parce qu’il aurait fallut perdurer sur 2 concets supplémentaires euh nan merci… <_< Donc je ne le conseille pas à moins:
      d’habiter sur place,
      d’avoir les dents longues,
      un bon compte en banque et
      d’être prêt à tuer père et mère pour gagner.

      Et pour finir j’imagine mal un tremplin avec AC/DC, Alain Souchon ou Pavaroti et que le meilleur gagne :blink:
      La musique n’est pas une guerre et il y a de la place pour tout le monde ;) .

    • #95182

      David Law and the Arkitekts ont testé pour vous Emergenza. Lisez leurs impressions !

    • #95186
      Tib
      Membre

      Salut à tous,

      je suis un peu choqué par le fait que des groupes doivent payer pour se produire, je ne comprend pas trop. Sachant qu’apparemment les organisateurs rentrent largement dans leurs frais, alors que devient la msique quand le but c’est de faire du pognon ??

      Dslé de parler de nous mais moi aussi je fait partie de l’organisation d’un festival dont l’un des buts est d’être un tremplin aux jeunes artistes et nous faisons l’effort de prendre en charge leurs frais et de leurs offrir de vraies salles de concerts, de 100 à 1500 personnes selon la renommée du groupe et s’il sont bons.
      On fait aussi un effort sur le cachet pour les meilleurs alors qu’on est humanitaire et que le public bien que nombreux a chaque fois nous permet tou juste de rentrer dans nos frais.
      Et ça ne nous empeche pas d’avoir des groupes pas déguelasses comme Impro Dub, Watcha Clan ou Los Tres Puntos et des espoirs de la region comme Siméo ou Pipe Arrustut.

      Donc voila, je n’aime pas du tout ce principe parce que je pense qu’il existe bien d’autres tremplins si on se donne la peine de chercher.

    • #95199
      DARIO
      Membre

      Trop de choses à lire, et puis pas intéressant, le système de vote n’est pas au point, je parle du vote à main levée qui est loin d’être fiable. En gros je ramène un bus et je gagne. En plus l’entrée au festival est bcp trop chèrepour le public, je sais de quoi je parle.

    • #95553

      Salut.
      Moi je trouve que l’idée est très bonne.
      D’abord pour les organisateurs… Très lucratif!
      Et pour les groupes, à condition qu’ils sachent pourquoi ils viennent. Ils payent pour se faire à moindre frais une belle scène (quand on débute, le New Morning, c’est pas mal!) avec du public. Ca peut être le moyen de prendre des photos, des videos et de se creer un nouveau public.
      Quand on l’avait fait a l’epoque, on ne ramenait personne… Une fois, on a juste payé le “point mort” pour passer l’etape d’apres, et pour passer au New Morning, on a eu le droit a une fleur de Maximo qui avait trippé sur notre groupe et notre musique… On avait été miraculeusement repeché… Il nous a quand même expliqué que pour l’Elysee Montmartre, ça se verrait (tant pis, on l’a fait autrement depuis, na! ;) ). L’année d’apres, on a remis ça. Même motif, même punition.
      Comme quoi, oui, les votes ne sont pas fiables, oui, c’est tres commercial, mais quand on le sait, on peut jouer avec, non?
      On ne pourra jamais combattre et vaincre un gros système… Alors pourquoi ne pas exploiter les failles à son avantage? Tant qu’il y a un peu de fun a recuperer, ‘faut en profiter!

    • #95557

      Aujourd’hui, apres avoir écumé les scènes pendant pres de 10 ans, oui, je suis d’accord avec toi. Mais, j’ai participé aux premiers festivals, et, ça permettait d’avoir des dates à moindre frais, sans dépenser la location d’une salle sur Paris, et, sans avoir à se soucier des problemes legislatifs (à l’époque, à Paris, ils étaient bien casse c**illes)
      Et pour les photos, on était fier d’avoir marqué New Morning derriere. Et on avait un nouveau public.
      On a jamais été dupe.
      On a juste profité, nous aussi du système. A escroc, escroc 1/2, c’est tout.
      Ceci dit, personne n’atteindra jamais la consécration ni la gloire via ce tremplin, on est d’accord. Et aujourd’hui, quand on lit dans les bio d’un groupe, “Gibus, New Morning”, tout le monde comprend… Ce n’etait pas le cas à l’époque… Pour dire, ça me fait limite me demander si je marque moi aussi ces salles et l’Elysee Montmartre, alors que depuis, on les a faites par d’autres moyens… ;)

    • #95601
      new-pigs
      Membre

      Je suis chanteur du groupe New-Pigs et j’aimerais réagir sur le festival Emergenza

      Je comprends que certains groupes peuvent être déçus par l’organisation de ce festival mais pour ma part, je n’adhère pas trop à ces critiques car personne n’est obligé de monter sur scène.
      J’ai des amis musiciens qui ne veulent même pas venir me voir en concert au Gibus car ils ne veulent pas cautionner l’organisation de ce festival. J’accepte leurs critiques mais laissez moi vous raconter notre expérience à Emergenza.

      Nous sommes donc passé au Gibus ou nous avions vendu 35 places à des copains pour le premier tour avec comme unique objectif , jouer devant nos copains et aussi devant un public plus large qui a voté pour nous puisque nous sommes passés avec 70 votes.
      Nous pensions vraiment faire qu’un seul concert mais finalement nous voilà au 2ème. tour.

      Nous avions vendu difficilement 40 places et nous sommes passés de justesse avec 60 votes environ.
      En fait, nous sommes maintenant en train de chercher des copains et les amis des copains qui pourraient venir au concert début Juin au New-Morning pour que l’on puisse avoir une chance de passer à l’Elysée Montmartre (enfin j’y crois pas trop mais bon…)
      On est tous hyper contents de jouer dans la prestigieuse salle de concert du New-Morning car nous n’aurions jamais joué devant un public aussi nombreux, de plus nous sommes motivés pour vendre des places et nous élargissons ainsi notre public grâce à Emergenza.
      Enfin lorsque vous cherchez des concerts et que vous avez joué dans des salles de prestige,
      Il est plus facile d’obtenir des dates dans d’autres salles ou bars.

      Qu’attendez vous d’Emergenza ?
      Ce festival permet à tous les groupes (quelque soit leur niveau) de venir jouer dans des salles mythiques à Paris pour la somme de 60 euros.
      J’ai entendu « pompe à fric »
      Pourquoi faut-il que dans ce pays les gens pensent que tout leur est dû ?
      C’est fini le temps ou l’état providence arrosait sans retenus les associations avec l’argent des contribuables pour le redistribuer n’importe comment.
      Si vous jouez dans un café à Paris sans ramener personne je vous garantie que vous ne jouerez pas longtemps.
      Vous voulez signer dans une maison de disque ?
      Pas de problème, mais attention si vous n’avez pas au moins 300000 euros pour financer votre premier album, il va vous falloir un talent terrible, un gros potentiel public qui vous suivra à vos concerts et qui ira acheter votre CD à la Fnac et je vous garantis que ce n’est pas facile
      Croyez –vous qu’un producteur va investir une somme pareil pour vous faire plaisir ?
      C’est normal et logique.
      Le festival Emergenza n’est pas parfait mais la vie non plus.

    • #95605
      new-pigs
      Membre

      J’ai voulu apporter mon témoignage en sachant pertinemment qu’il y aurait évidemment des avis contraires.
      Je ne me cache pas derrière un pseudo car je n’aime pas ceux qui profitent de l’anonymat pour se faire plaisir lâchement contre les autres membres d’un forum.
      Désolé mais je ne rentrerai pas dans votre petit jeu politique qui n’apporte rien du tout aux petits groupes « débutants ».
      Je vous laisse l’adresse du site Internet de New-Pigs.
      http://www.new-pigs.tk/

    • #95606

      Yes! Enfin de l’action! Hé! Hé!
      Bah, pour ma part, je ne change pas d’avis.
      J’ai fait Emergenza, a l’époque, et plusieurs fois. Et je ne le regrette pas… Bon, faut pasq rever, marquer sur son CV qu’on a fait Gibus, New Morning (voire Elysee Montmartre), ça ne trompe personne, et du coup, ca ne vaut rien. Mais, il est important, je pense, au debut, de se faire plaisir, entre deux salles vides, avec un peu de poudres aux yeux. De connaitre, une grande salle, avec plein de monde dans la salle, une bonne sono.
      Plus tard, on se rend compte, que la salle n’est pas si bonne, que l’ingé son, debordé, s’en fout un peu, que le public, même present, n’est pas si present et dispo que ça, et que et que, et que… Mais, il faut le faire en connaissance de cause, et se faire son experience. Je ne le renierai pas. Et, si c’etait a refaire, je le referai… Et aujourd’hui, avec mon e’xperience, je n’en ai plus besoin… L’autre jour, j’enregistrais une emmission de radio (pour notre promo), et j’ai croisé un groupe qualifié pour la finale… Comme quoi… Ils ne sont pas debutants, tournent beaucoup, et se sont quand même inscrits… Il n’y a pas de formule magique. Il faut êter capable de traverser deux ou trois deserts, sans lacher des objectifs simples… Apres, vient un jour ou on se fait haper par une ou plusieurs bonnes nouvelles, qui ont tendance a nous faire oublier le boulot qu’on a ecrasé avant… Inutile, donc, d’être trop naïf ou trop aigri… A chacun son histoire, et pour tous de la tolérance… Et comme on dit à Enöm, “Toute reussite se merite, mais tous meritent la reussite…” Pas de barriere, pas de recette, que de la sincerité! Que Diable!

    • #95608
      new-pigs
      Membre

      je trouve votre analyse tres juste .
      Bruno New-Pigs

    • #95609

      Maintenant que la sauce redescend, et oui, il faut bien des hauts et des bas pour maintenir la passion, je maintiens qu’il ne faut pas etre categorique sur l’Emergenza. Mais il faut etre informe. Nous, on l’a fait la premiere fois, juste pour le fun, et croyant au paradis (c’etait la premiere, ou la deuxieme edition je crois). Et les deux fois d’apres, cela nous a coute un jeu de corde (et ils nous ont offert des cordes et des t-shirts), et on a gere l’histoire pour ne pas depenser une thune. Et ca nous a servi de seance shooting et filming… A l’epoque, ca ne craignait pas trop de dire qu’on jouait au Gibus et au New Morning.

      Aujourd’hui, je pense qu’il ne faut pas cracher dans la soupe. Un groupe qui a un peu d’argent, et qui ne pourra jamais acceder (par envie, par obligation, ou autre) à un status pro, ca permet de rever un peu, et de se faire plaisir. Mais ce n’est en rien un tremplin pour quoique ce soit, que cela reste clair.

      Apres, c’est sur, il n’y a pas de regle dans le metier, mais si tu n’est pas capable de vendre 500 CD et/ou remplir une salle de 300 personnes a tes concerts, il y a tres peu de chance que tu interresses quelqu’un. A moins d’un coup de chance, mais, c’est comme au loto… Quand on commence a compter dessus, c’est que ça va bien mal…

      Enfin, dernier point, l’expression faire long feu se dit d’une poudre qui, au lieu “d’exploser” d’un coup, se consumme lentement, genre feu de bengal. Donc, il aurait fallu dire :

      ” Si vous connaissez des musiciens qui pensent qu’ on leur doit qque chose, ils se méprennent et  feront  long feu… voire même ne mettrons jamais le feu….ou au pire, ils s’ appellent Sardou.”

      Et du coup, j’approuve!

      Bref, je pense qu’on ne peut pas avoir le meme point de vue quand on est au debut d’une carriere, ou amateur, ou quand on a de la bouteille dans le milieu. Je me reconnais dans l’un quand j’etais plus innocent, et dans l’autre aujourd’hui…

    • #95610
      new-pigs
      Membre

      Réponse à Mr Jyss Vaun Der Bylt
      Je crois que tu auras un fan de plus pour le concert à la Cigale
      J’habite rue des Martyrs presque en face et je pense que je pourrai venir
      Bravo pour le site également
      Salut

    • #95611

      Suppppppper!
      Pour te reconnaitre, tu seras deguisé en New Pigs??? :p

      Nan, serieux, si tu veux qu’on cale ça, tu peux venir sur notre fofo. Tu y seras la bienvenue.

      A très vite alors?

    • #95612
      Rédacteur Invité
      Maître des clés

      Bonjour,
      Pour ma part, je fais parti d’un groupe depuis une quinzaine d’années. Comme beaucoup, on a joué dans les bars, dans des festivals, ou des concerts organisés par des associations ou mjc. On est pas ce qu’on appelle “de jeunes débutants”

      Et puis on a aussi fait Emergenza et on est allé jusqu’au new-morning. Et quel est le problème ??  C’est pas plus mal de jouer au Gibus ou au New Morning, devant beaucoup de monde, sur une bonne scène, que dans certains café-concerts Parisien où le patron tire la gueule si on ne lui apporte pas au moins 40 personnes (payantes et qui consomment).

      Pour Emergenza, Il faut payer une inscription de 60 euros, soit 15 euros par personne pour une groupe de 4 (On récupère des jeux de corde et des baguettes dés le 1er concert). Pour les concerts au Gibus, ceux qui vendent plus de 80 places, et il y en a, gardent l’argent des places supplémentaires qu’ils ont vendu. Les groupes qui tournent peuvent y faire annoncer leurs prochains concerts, vendre leur CD, et essayer d’élargir leur public à cette occasion. Cela peut donc être à double sens.

      Contrairement aux concerts dans les bars, ou mjc, on a pas à trimbaler les amplis, la batterie, …On a juste à être là à l’heure, à monter sur scène et à joué. Et si on est pas trop mauvais et qu’on à ammené un minimum de public, on a sa chance. Sur nos 2 passages au Gibus, on a eu à chaque fois 40 ‘votes’ de plus que le nombre de places vendus, et on a connu des gens qui reviendront nous voir ailleurs.

      Evidemment, le “problème” d’Emergenza c’est qu’un groupe “moyen”, s’il a beaucoup d’amis prêt à le suivre, pourra jouer à l’Elysée Montmartre. C’est n’est pas plus choquant que tous ce qu’on voit à la télé… ou dans d’autres festivals. D’ailleurs, pratiquement aucun café-concerts ne refusera un groupe, même “moyen” qui lui garanti au moins 80 personnes pour la soirée. Pour faire des concerts, il faut un public, sinon on reste à la maison. Et en général, les mauvais n’ont pas de public très longtemps.

      Alors si Emergenza gagne du fric avec son festival, tant mieux pour eux, et si ça creait des emplois, encore mieux. Personne n’est obligé d’y aller après tout. Ca fait un concert de plus, dans une bonne salle, avec un bon accueille et une bonne organisation, et les musiciens ne sont pas ‘volés’, comme j’ai pu le lire.

      Je crois que le vrai problème, c’est que beaucoup de gens qui ne réussissent pas dans ce milieu ont besoin de trouver des coupables, et de venir y mêler de la politique. Que tel ou tel gagne de l’argent avec ce qu’il fait, on s’en fout, tant mieux pour lui, nous on veut juste faire et écouter de la musique.

      Ciao,
      Franco

    • #95613
      new-pigs
      Membre

      Attention Franco tu prends des risques…..
      Je me suis fait massacrer pour moins que ça.

    • #95614

      Ah oui, j’oublais… Parlons de la scene parisienne VS la scene provinciale…
      Ca va etre vite baclee (a travers la petite fenetre de mon experience)

      Paris, c’est le reve, la star ac, les karaokés, les limiteurs de decibels, la peur des prises de risques, le summum (mais on ne sait pas trop pourquoi)…

      La France (comprennez le “non-Paris”), c’est le public, les assoces qui ont encore les moyens de se defoncer, les lieux ou on peut encore facilement jouer sans autre contre partie que d’apporter sincerement notre emotion et notre energie.

      Bien sur, c’est une caricature, faite pour suciter la reaction, mais, je pense qu’il faut rappeler que la meilleure ecole de la scene, et le meilleur moyen de se heurter a un vrai public, connaisseur et amateur de musique, c’est de tourner en province. Sur l’Ile de France (et ça commence dans d’autres grandes villes), tout est snobinardisé, VIPisé, bianairement hype ou pas hype, bref, frileux, “fric-dependant”, et surtout “appartenant ” à de gros requins qui ont bien fait leur business (et la, ce n’est pas un reproche, loin de la, il ont reussi leur carriere de prod, et tant mieux).

      La ou je rejoins completement King Hubi, c’est sur la mise en garde : STOP AU REVE!
      Nous musiciens, sommes la pour offrir du reve, pas pour croire au pere Noel. C’est comme de demander a un clown d’etre comique du levé au coucher, ou a un poete de ne parler qu’en alexandrin, ou a un prestidigitateur de croire que sont contrat d’embauche se transformera magiquement en compte  offshore bien garni…

      A chacun son metier.

      Ca ne veut pas dire qu’il faut etre pauvre, ou sans ambition. Mais il ne faut pas se tromper d’objectif. Un musicien canalise et exprime via un media, ce que tout le monde ressent plus ou moins fort, mais ne sait pas forcement exprimer. Une sorte d’eponge entonnoir, qui mouline toutes ces emotions, et les relivre au public pour lui faire oublier des moments durs, ou pour partager un moment de bonheur, ou pour partager une experience, etc…

      Apres, si dans le lot, certains peuvent lacher leur travail pour ne vivre que de cela, tant mieux, tant qu’ils n’ont pas a lacher leurs ideaux.

      Mais inutile de chercher la celebrite, la gloriole ou l’argent… Juste a se faire entendre de tous, et voire, si oui, nos mots (maux?) sont bien perçus…

      En plus de la chemise, je vais peut etre me laisser pousser une barbichette et des binocles, moi…

    • #95615
      new-pigs
      Membre

      Il y des choses bien plus importantes dans la vie.
      Et là, je suis certain de faire l’unanimité….

      Salut à tous et sans rancune
      Bruno (New-Pigs)

    • #95616

      Et bien salut à toi Bruno (New-Pigs), et bien sûr sans rancune (pourquoi, il devait y en avoir?).

      Je me permettrai de te conseiller de mettre tout ce que tu as lu ici, dans un coin de ton esprit et de ne pas l’oublier. Pas d’y croire betement, sans verifier par toi même, ni même penser que c’est la vérité… Juste que tu t’en rappelles comme étant un éventuel point de vue… Ca t’évitera peut être d’être un jour aigri…

    • #95617
      Rédacteur Invité
      Maître des clés

      Bonsoir à tous,
      Ca devient très doctrinaire ce forum. Emergenza , ou pas Emergenza, Paris ou Province, …. Ca devient du coup bien ennuyeux. Aller, ecoutez et essayez tous de faire de la bonne musique, là ou vous pourrez ( au Gibus ou new morning ou ailleurs, avec ou sans Emergenza !) et profitez-en parce que de toute façon personne ne se souviendra de nous.

      Bonne vie à tous. Perdez pas votre temps avec tous ça, on vivra pas assez longtemps !

      Ciao,
      Franco
      PS : C’est quand le concert des New Pigs ? Et celui de l’autre groupe à la Cigalle (histoire de revenir à l’essentiel) ?

    • #95618
      Rédacteur Invité
      Maître des clés

      Ah oui, j’oubliai juste un truc. Toute la ‘dimension politique’ du rock Français (j’ai entendu ça dans un reportage très sérieux d’un autre “expert” de la musique”) ça nous a juste conduit à encore devoir supporter Jojo haliday, et toute la bande de ringard qui suivent. Un changement de stratégie s’impose…

      Ne me repondez pas SVP, maintenant faut que je répete pour le prochain concert….

    • #95619

      Désolé, je réponds…

      Pour ex utero, c’est le 7 mai, a la Cigale.

      Pour ce qui est du “personne ne se souviendra de nous”… C’est triste… Sachant que nous sommmes en plein dans l’ere de la limace, où chacun essaye de laisser sa trace… mdr

      Pour Paris/Province, j’avais dit que c’etait de la carricature, mais, c’est ma vision de parisien, a travers mon experience…

      Pour la dimension politique, la, j’ai pas compris, j’ai du rater un morceau…

      Mais oui, revennons a l’essentiel…
      Ton actu à toi, t’en a pas parle… T’as un groupe, un site?

    • #95620
      new-pigs
      Membre

      Merci Jyss Vaun Der Bylt pour tes précieux conseils
      Je me sens déja beucoup mieux.
      Bruno

    • #95621

      Ouf, je suis apaisé de t savoir mieux… Comme quoi, il suffit de peu.. ;)

Vous lisez 25 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.