Cristina Branco, le fabuleux voyage du fado

Quatrième "découverte" du Nice Jazz Festival 2005, le fado bouleversant de Cristina Branco. C'est d'abord un guitariste qui arrive sur scène. Il porte une guitare portugaise, au timbre aigu et métallique semblable au bouzouki grec. Puis c'est elle qui fait son entrée. Très brune, très belle, les sourcils noirs finement dessinés