Rodolphe Burger – No Sport

No sport est le nouvel album de cet homme de l’ombre.


Rodolphe Burger No Sport

Rodolphe Burger s’est essentiellement fait connaitre en tant que membre fondateur de Kat Onoma. Et connaitre, le terme est un peu fort, Kat Onoma n’étant jamais passé au 1er plan, une musique un peu recherchée, qualifiée d’élitiste parfois.
Je connais mal et leur discographie et pas du tout celle solo de Monsieur Burger, uniquement à travers ses multiples collaborations (Françoise Hardy, Alain Bashung entre autres), c’est donc d’une oreille neuve que je découvre cet album.

Comme, ça, ma première impression, c’est que le grand Serge aurait pu faire un tel disque. La voix, le rythme des mots, l’ambiance fait irrésistiblement penser au Gainsbourg période Melody Nelson, donc la meilleure. Il manque peut être la petite inspiration qui permet de sortir parfois une mélodie qui permet de se raccrocher à quelque chose.
Quasi parlé, sur des orchestrations qui n’ont qu’un lointain rapport avec le monde de la chanson, ou la guitare trace son chemin, éclairs de lumières pour montrer la route.

Des touches de blues, des touches d’on ne sait trop quoi, des arrangements fouillés, No sport (en rapport je suppose avec la célèbre réponse de Winston Churchill au sujet de sa longévité) est un voyage en soi. Qui demande une écoute attentive, exigeante.

Foin de la chansonnette à remplir les mp3 pour meubler l’attente dans les transports, pour rentrer dans cet album, il faut lui consacrer du temps, il faut le mériter.
Et si l’on fait cet effort, on ouvre la porte d’un univers captivant, un film sonore qui défile en 14 vignettes.
Du blues de Marie à l’oriental Arabécédaire, leçon d’arabe en compagnie de Rachid Taha, il y a chaque fois ce truc qui retient l’attention, ce détail que l’on avait raté à la première écoute et qui prend toute son importance.

Un disque prenant, surprenant, loin de ce que vous trouverez habituellement dans ces pages, qui nous dévoile un artiste mature, guitariste d’exception, parolier unique en son genre dans un univers tout à fait personnel. Et que demander d’autre à un artiste ?

Sortie le 18 février 2008 – Rodolphe Burger – No Sport

    Rodolphe Burger - No Sport

  1. Avance
  2. Lover Dose
  3. Elle est pas belle ma chérie?
  4. Rattlesnake
  5. Vicky
  6. Je tourne
  7. Arabécédaire avec Rachid Taha
  8. Ensemble
  9. J’erre
  10. Marie avec James Blood Ulmer
  11. Blue skies
  12. Ski-doo
  13. Avec toi
  14. Un nid?

Site Officiel de Rodolphe Burger

Sucrepop des bonbons pour les oreilles

Be the first to comment

Laisser un commentaire